1 – Utrecht – Hoboken – Sint-Niklaas

Leidsche Rijn

L’objectif d’Utrecht est de devenir une ville neutre en carbone d’ici 2030. Cet objectif est très ambitieux si l’on considère la croissance de la ville dans les prochaines années. D’ici 2012, Utrecht veut réduire ses émissions de CO2 de 6% (objectif néerlandais dans le cadre du protocole de Kyoto).

Description

Leidsche Rijn est un quartier durable en construction situé à l’ouest d’Utrecht. C’est le plus grand développement industriel et de logements des Pays-Bas, s’étendant sur environ 2100 ha de terrain. La construction du quartier a démarré en 1997 et devrait s’achever en 2015. Le nouveau quartier accueillera 80 000 habitants dans 30 000 logements, dont 30% seront des logements sociaux. 40 000 nouveaux emplois seront crées sur 720 000 m² de bureaux et 270 ha d’industries. L’espace commercial local sera d’environ 95 000 m² et des aires de loisirs (telles que les grands espaces verts – 390 ha; un pavillon d’exposition, etc.) sont prévues pour les résidents. Le développement de Leidsche Rijn ne se base pas sur un plan prédéfini ; le quartier se conçoit et se construit petit à petit, ce qui permet aux architectes et aux urbanistes d’adapter les nouveaux aménagements aux différents besoins. La grande échelle de Leidsche Rijn leur offre des opportunités particulières, rendues visibles par une grande diversité architecturale. Par conséquent, chaque quartier au sein du Leidsche Rijn possède une identité individuelle et sa propre ambiance. De plus, Leidsche Rijn a une histoire particulièrement riche et les vestiges archéologiques du site sont soigneusement incorporés à l’aménagement du quartier.

Groen Zuid Hoboken

Alors que la phase 1 de Groen Zuid  est en pleine réalisation (et que la phase 2 vient de commencer), la première étape du parc de proximité futur est déjà visible.

Le caractère verdurisé du nouveau quartier résidentiel est un des atouts de Groen Zuid. Entre les différents rubans de construction, des parties verdursées ont été prévues. Il s’agit de zones intérieures communes adjacentes aux jardins privés. En outre, les habitants futurs disposeront d’un grand parc de proximité. Entre le hall de sports, le centre de services et la voirie à aménager, un espace de parc est prévu qui intègrera des zones de pelouse, des arbres, des wadi, des promenades et un terrain de jeux.

Il est évident que beaucoup reste à faire avant que ce parc de proximité ne puisse être mis en service et que le site est clairement encore en pleine phase de chantier. Avec cette première étape en phase de réalisation, il ne faut pourtant pas beaucoup d’imagination pour se faire une idée de ce futur parc.

Clementwijk – Sint Niklaas

Dans la périphérie nord de Saint-Nicolas en Flandre orientale, un quartier verdurisé durable sera réalisé en extension au quartier Clement existant. Dans une première phase, le quartier Clement 2 accueillera 400 habitations basse énergie destinées à différents groupes d’habitants, ainsi qu’un grand parc naturel de 4 ha. Dans une seconde phase, le nombre de logements dans le quartier passera à 700 logements et des équipements collectifs tels qu’une école, une crèche et un commerce de proximité seront prévus.

Un projet d’habitation caractérisé par une intégration paysagère

En tenant compte du paysage existant et grâce à une construction compacte, le nouveau quartier résidentiel sera caractérise par une intégration paysagère. L’implantation des champs d’habitation s’inscrit dans le paysage existant: les fossés seront conservés et les champs d’habitation seront aménagés sur les champs élevés. Grâce à la construction compacte, le maintien de grands espaces permettra d’aménager un grand parc. Des habitations adjacentes de 2 à 3 niveaux et des logements collectifs de 3 à 5 niveaux seront prévus autour du parc.

Informations complémentaires:http://www.energy-cities.eu/db/utrecht_579_fr.pdfhttp://www.LeidscheRijn.nl 
http://groenzuid.be/ http://clementwijk.be/http://www.frisinhetlandschap.be/project_clementwijk-st-niklaas